Molineuf


1- Description

2- Un peu d'histoire

3- Les équipements

4- Les services

5- Les associations

6- comment venir à Molineuf

 


Description

Située à 6 km à l'ouest de Blois chef-lieu du Loir-et-Cher, la commune de Molineuf bénéficie  d'une position géographique très favorable. En effet, protégée des nuisances de la ville par la forêt domaniale de Blois, elle a su conserver un caractère champêtre et une identité fortement ancrée à la vallée de la Cisse dont elle concentre bien des attraits. 

Les paysages à Molineuf sont fortement structurés par la rivière la Cisse et par des coteaux boisés qui surplombent la vallée de pentes plus ou moins abruptes. Plusieurs moulins viennent ponctuer le cours de la rivière et en renforcer la présence.

La commune de Molineuf s'étend sur une superficie de 1102 hectares dont la moitié est couverte par la forêt domaniale de Blois

Elle compte, à ce jour 811 habitants ( recensement de 2013) que l'on nomme ici "les Molinotiots". 

Voir l'analyse démographique comparée entre Molineuf-Orchaise et Chambon/Cisse

Voir les fiches de synthèse Population et Logement publiées par l'INSEE. 

Voir la cartographie des hébergements autour de Molineuf (Gîtes, chambres d'hôtes, Structure d'accueil de groupe , Hôtels.

Elle est rattachée au canton d'Herbault dont la ville chef-lieu est distante de 10 km et, depuis le 1er janvier 2012, elle est regroupée au sein de la communauté d'agglomération Agglopolys composée de 48 communes représentant un total de 107282 habitants (RGP 2011).

Le Moulin Neuf

Carte postale des bords de Cisse

La Mairie

Profil en travers de la vallée de la Cisse à Molineuf

Télécharger les données

 


Un peu d'histoire

Jusqu'en 1913, la commune de Molineuf portait le nom de Saint-Secondin des vignes, nom qu'elle avait déjà perdu au moment de la révolution de 1789. Saint-Secondin des vignes regroupait alors deux hameaux : le hameau de Bury le plus important et le hameau de Molineuf.

Mais remontons un peu dans le temps pour connaître un peu mieux le passé des Molinotiots.

De l'époque préhistorique, il ne subsiste aucune trace qui permet d'attester de la présence de l'homme à Molineuf en ces temps reculés, alors que l'on trouve de nombreux indices de sa présence dans certaines contrées de la vallée de la Cisse. C'est  notamment le cas à Averdon, La Chapelle-Vendômoise et Landes Le Gaulois.

Il nous faut avancer jusqu'au VIe siècle avant Jésus-Christ pour trouver traces de nos ancêtres Molinotiots. En ce temps là, les tribus Celtes, venues de contrées de l'Est de l'Europe, occupent une grande partie de l'Europe occidentale. Chez nous, ce sont les Carnutes, peuple d'agriculteurs et de commerçants, qui s'implantent et vont créer leur capitale Autricum, l'actuelle Chartres. Les Carnutes seront les premiers à exploiter les riches terres de la Beauce. La Cisse, seule rivière de Beauce à s'écouler vers la Loire, constituait pour eux un moyen de passage et de commerce entre les provinces du nord et celles du sud de la Loire. C'est Jules César qui mettra un terme à l'hégémonie des Celtes en Gaule. Peu à peu, le mode de vie et l'organisation sociale des romains transforme la société Gauloise. On parle dorénavant le roman à Molineuf, et surtout on y découvre la vigne qui y est cultivée dès le IVe siècle.

Dès le  IIIe siècle, les Francs, peuples germaniques, envahissent la Gaule qu' ils occuperont presque en totalité à la fin du IXe siècle. C'est ce peuple qui donnera naissance à la première dynastie des rois de France, les Mérovingiens, puis à celle des Carolingiens dont Charlemagne fut le descendant le plus illustre.

Peu à peu, le catholicisme supplante les anciens cultes druidiques. Au cours de la période du Moyen-Âge, les moines de l'abbaye de Marmoutier, fondée en 372 à Tours, vont étendre leur domaine spirituel sur l'ensemble de la vallée de la Cisse. En 1121, ils créent à Molineuf le prieuré des Tirons, sur une terre donnée par Geoffroy de Bourreau seigneur de Bury, située sur l'actuelle route de chambon. Ils vont entreprendre la déforestation d'une partie de la forêt des Blémars, réputée presque infranchissable, et qui s'étendait de Blois à Château-Renault. C'est à eux que l'on doit également l'aménagement du cours de la Cisse et l'implantation de nombreux moulins à eaux utilisés pour moudre le blé venu de Beauce. Il y avait parmi eux un moulin nommé "le moulin neuf" qui, plusieurs siècles plus tard, donnera son nom à notre village. Au XIIe siècle, les moines de Marmoutier débutent l'édification de l'église de Saint-Secondin qui sera achevée un siècle plus tard.

Au XIVe siècle débute, entre le royaume de France de Philippe VI de Valois et le royaune d'Angleterre d'Henri III, une guerre qui va durer plus de cent ans. Vers 1360, le château de Bury est occupé par les Anglais puis libéré en 1365. Charles V ordonne la destruction de Bury ainsi que de nombreuses forteresses féodales qui servaient de refuge aux Anglais.

Pour nos ancêtres Molinotiots, la vie alors était rude et de courte durée. Beaucoup travaillaient la vigne qui occupait presque tous les coteaux. Quelques uns, les "boisilleurs", travaillent en forêt, mais tous peinaient d'abord pour le service de leur seigneur. II en était ainsi au temps de la féodalité.

Puis ce fut au XVIe siècle l'avènement de la renaissanceFlorimond Robertet, secrétaire du roi et Trésorier de France, commence en 1511 la construction à Bury de ce qui deviendra le premier château d'architecture renaissance en France. En 1622, Charles de Rostaing, lointain descendant de Florimond Robertet, devient propriétaire du château de Bury, rattaché au comté d'Onzain. Après sa mort, le château de Bury sera peu à peu démantelé, et en 1720, il ne restait pratiquement rien du magnifique château renaissance de Robertet.

Durant de très nombreuses années, la prospérité des Molinotiots a dépendu presque exclusivement de la vigne avec, hélas, quelques vicissitudes. Le XVIIe siècle vit la création à Molineuf des premières closeries par de riches bourgeois Blésois. Il s'agissait de vignoble au milieu duquel était érigée une bâtisse servant de cellier et d'habitation. Si la vigne a disparu depuis à Molineuf, quelques bâtisses existent encore de nos jours.

L'époque révolutionnaire fut sans doute bien moins troublée à Molineuf que dans d'autres contrées.  Par la plume de l'abbé Polier, curé se Saint-Secondin de 1762 à 1814, on se contenta de consigner dans les cahiers de doléances quelques remarques acerbes contre Necker, ministre des finances de Louis XVI, que l'on jugeait seul responsable des malheurs et de la disette qui frappait le peuple. On débaptisa le village pour lui donner le nom de Molineuf. Puis on retourna au travail de la vigne.

De la guerre de 1870, on garde à Molineuf le témoignage écrit du passage des troupes de l'armée prussienne qui durant près de trois mois occupèrent maisons et remises  Cette guerre qui devait coûter la vie à plus de 130 000 Français, a semble-t-il provoqué peu de perte en vie humaine à Molineuf. Il en fut tout autrement pour la "grande guerre" de 1914-1918 comme ce fut le cas dans toutes les villes et tous villages de France. Molineuf qui comptait environ 480 habitants au début de la guerre, perdit 25 hommes dans la force de l'âge. De la guerre de 1935-1945 qui fit plus de 62 millions de victimes, le monument aux morts conserve le nom de sept victimes tuées dans des circonstances diverses.

Ainsi vivaient nos concitoyens, habitants d'un petit village niché au fond de la vallée de la Cisse.

 


Les équipements

La commune de Molineuf dispose d'une école qui regroupe 3 classes (Maternelle 1 et 2 et CP). Cette école est rattachée au groupement scolaire de Molineuf-Orchaise-Chambon qui prend en charge la scolarité des enfants de la maternelle au CM2.

L'accueil périscolaire est assuré par le ALS  (Accueil de loisir de Molineuf) auquel participent les communes de Chambon et d'Orchaise. Le ALS accueille également les enfants de 3 à 11 ans pendant les petites et les grandes vacances.

D'autres équipements publiques sont disponibles à Molineuf parmi lesquels: 

  • une salle des fêtes (capacité 100 personnes), 

  • une salle des associations (capacité 15 personnes), 

  • une salle des anciens (capacité 25 personnes),

  • une bibliothèque municipale,

 


Les services

Services médicaux

Cabinet médical : Docteur Chambault

8 route d'Orchaise

02.54.70.04.56

 

Infirmière libérale : Mme Santos-Baruel 

10 route de Blois

02.54.70.11.29

 

Vétérinaire : Docteur Faure-Soulet 

3 impasse des Renardières

02.54.70.03.21
06.22.25.59.19

 

Centre d'interventions et de secours - Sapeurs pompiers de Molineuf     

M.Verdelet Philippe 

Local Pompiers Molineuf  

02.54.70.11.72

02.54.70.09.15

 

Services publics

Agence postale communale

Mairie de Molineuf

02.54.70.11.22

mardi,mercredi, jeudi et vendredi de 15h0 à 18h0, samedi de 10h0 à 12h0

Cantine scolaire

Ecole de Molineuf

02.54.70.08.80

 

Trésor Public Perception d'Onzain-Herbault

Onzain

4bis, Grande Rue

02.54.20.71.06

 

Mairie de Molineuf

place du 11 novembre
Molineuf

02.54.70.05.23

mardi,mercredi, jeudi et vendredi de 15h0 à 18h0, samedi de 10h0 à 12h0

Salle des fêtes

02.54.70.08.82

Réservation en Mairie ou réservation en ligne

Bibliothèque municipale

Mairie de Molineuf

02.54.70.05.23

mercredi  de 15h0 à 18h0  samedi de 10h0 à 12h0.

Eau-Électricité-Gaz

Eau potable : SIAEP Orchaise-Molineuf-Santenay (administration)

SAUR (dépannage)

 Orchaise

 

02.54.70.06.62

02.54.74.76.71

 

Eau potable : SIAEP Val de Cisse - C.G.E

Générale des Eaux - Paris

08.11.90.04.00

 

EDF Dépannage

 

08.10.33.30.41

 

Gaz Dépannage

 

08.10.41.24.41

 

 

 


Les associations

Le tissu associatif est important à Molineuf compte tenu de la taille du village. Des manifestations phares témoignent du dynamisme des associations de Molineuf parmi lesquelles le célèbre Bric-à-Brac du 15 août qui attire plus de 8 000 visiteurs chaque année. On ne manquera pas de citer également le "trail des moulins" (course à pied en pleine nature)  organisé depuis 2004 par l'association "Courir en Val de Cisse 41" et dont la réputation déborde désormais les limites du département. On ne peut évoquer Molineuf sans parler du théâtre du Hérisson qui depuis des années nous enchante de spectacles toujours très bien servis par  une troupe d'acteurs impeccables. On rappellera également le concert classique du 15 août organisé en l'église de Saint-Secondin qui constitue un rendez-vous incontournable pour bon nombre de mélomanes. La Molineuvoise, quant à elle, n'est pas en reste avec quelques manifestations très prisées telle la Fête des radeaux de la Cisse ou la randonnée nocturne du mois de juin ou les randonnées sur 2 jours. Enfin, citons la Ferme des Oliviers pour le travail exemplaire qui y est accompli pour la protection et la sauvegarde des animaux de toutes espèces. où plus de 250 animaux ont trouvé refuge et réconfort. 

Consultez la liste des associations

 


Comment venir à Molineuf

Comment se rendre à Molineuf ....Rechercher avec Google  Maps  

 Téléchargez le plan d'accès

Téléchargez le plan des rues de Molineuf

 


 

Cliquer pour consulter la page de la vallée de la cisse

Page d'accueil

Share on Facebook Share on Google+ Tweet about this on Twitter Share on LinkedIn
Partager

 

  WebAnalytics